Vague de tueries en Afghanistan

Entre ce dimanche 23 juillet au soir et lundi 24 au matin, l’Afghanistan a été secoué par une vague de tueries causées par des attaques de talibans. Les autorités présentent sur place ont du mal à établir le bilan et à apporter leur aide aux victimes. Kaboul, impuissant, parle de « crime contre l’humanité ».

Vague tueries Afghanistan 23 juillet

Attaque d’un hôpital : 35 morts

C’est dimanche 23 juillet qu’à commencé le drame lorsque des talibans se sont emparés du district de Tayawara après plusieurs jours de combat. La victoire des talibans sur la ville leur a permis de couper les lignes et les relais téléphoniques, rendant les communications des habitants difficiles et les appels à l’aide impossible. L’information a cependant été confirmée aujourd’hui par le porte-parole de la présidence afghane : les talibans ont bel et bien incendié volontairement un hôpital, tuant au passage 35 personnes. Le bilan est lourd et loin d’être définitif, d’autant qu’il est impossible de savoir si ce sont des médecins, des infirmiers, des patients ou des civils qui ont été tués. Contre toute attente, les talibans qui se sont emparé de la ville démente fermement avoir attaqué l’hôpital et accusent une « frappe aérienne » d’être à l’origine de l’incendie.

Voiture piégée à Kaboul : 26 morts

Ce lundi matin, l’attentat à la voiture piégé en plein cœur de Kaboul a bien été revendique par les talibans. Et le bilan est lourd : au moins 26 morts et plus de 40 blessés. Un bus qui transportait des employés du ministère des Mines aurait été heurté de plein fouet par une voiture piégée, causant la mort de la quasi-totalité des passagers du bus et de nombreux passants. C’est vers 7h00 le 24 juillet que ce quartier chiite, déjà visé l’année dernière par l’Etat islamique, a été frappé. Les talibans ont annoncé via Twitter avoir atteint leur objectif en abattant plusieurs membres des services de renseignements afghans.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>