Le terrorisme barbare frappe encore en Grande-Bretagne

Ce lundi 22 mai, un britannique de 22 ans, opérant pour le compte de l’organisation djihadiste Etat Islamique, a commis une attaque kamikaze à la sortie d’un concert de R’n’B à Manchester. Ce faisant, il a entraîné dans la mort plus de 20 personnes – 22 selon un bilan encore malheureusement provisoire – et fait une soixantaine de blessés. Parmi les victimes de Salman Abedi, se trouvent plusieurs enfants.

Il était environ 22h30 heure locale lorsqu’une déflagration sourde a été entendue sur plusieurs pâtés de maisons, émanant des environs immédiats de la salle Manchester Arena, où se trouvaient de nombreux adolescents, et des enfants plus jeunes encore, venus pour assister à un spectacle donné par Ariana Grande. Le show venait à peine de se terminer, les lumières de se rallumer, lorsque la détonation a retenti, provoquant un mouvement de panique chez les spectateurs.

terrorisme barbare manchester grande bretagne

Salman Abedi, 22 ans à peine, venait de se faire exploser au moyen d’un engin aussi improvisé que meurtrier, et lui-même a bien entendu péri dans l’attaque. Pour l’heure, la police locale mène une investigation afin de déterminer s’il a véritablement agi en « loup solitaire » ou s’il a reçu une aide extérieure. En tout cas, Daesch n’a pas tardé à revendiqué cet attentat, tout en menaçant l’Europe de prochaines attaques du même ordre, afin de protéger le califat.

Dans la journée de mardi, il régnait une tension telle à Manchester que l’on pouvait quasiment la toucher, si bien qu’une simple arrestation près d’un centre commercial – n’ayant aucun lien avec une activité terroriste – a provoqué un mouvement de foule et nécessité la fermeture temporaire du bâtiment. La présence policière dans les principaux lieux publics de la ville – gare, aéroport, mairie, etc. – a également été considérablement renforcée.

Suite à cet attentat, le plus meurtrier du pays depuis 12 ans, un élan de solidarité remarquable a vu le jour, notamment via le hashtag #RoomForManchester, tandis que de nombreux dirigeants (France, Etats-Unis, Russie, etc.) ont exprimé leur dégoût face à une telle lâcheté, et le Président Macron a notamment réaffirmé son souhait d’une plus grande coopération anti-terroriste à l’échelle européenne.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>