Le rachat de crédit comme arme contre le surendettement

Il n’existe aucune solution « miracle » contre le surendettement, qui peut d’ailleurs survenir bien plus rapidement et sournoisement que de nombreuses personnes le croient.

Rachat de crédit

En effet, il peut suffire d’un crédit à la consommation aux mensualités parfaitement « raisonnables », mais qui viendraient se cumuler à d’autres prêts et un budget aux dépenses incompressibles élevées, pour qu’un ménage soit face à cette délicate situation.

Outre le fait qu’il est bien entendu préférable de connaître certains éléments au préalable – au premier rang desquels le taux d’endettement, à maintenir idéalement sous les 33% – le rachat de crédit est une solution pertinente, qui mérite d’être considérée.

Le dépôt d’un dossier de surendettement devant la Commission de Surendettement étant particulièrement complexe et chronophage, l’un des principaux attraits du rachat de crédit réside dans son immédiateté.

Il suffit de prendre contact avec sa banque, ou un établissement spécialisé, qui se chargera de « racheter » l’ensemble des crédits en cours auprès des créanciers pour proposer une mensualité globale diminuée. L’avantage est donc double, puisqu’outre une comptabilité facilitée, la charge mensuelle des prêts s’avère plus supportable au quotidien.

Néanmoins, aucune banque n’étant philanthrope, la diminution du taux d’endettement se traduira par une augmentation de la durée de remboursement. Au final, le coût total du crédit apparait donc en hausse, et il convient d’en être conscient au moment de choisir la solution la plus appropriée. De fait, les offres de rachat de crédit pullulent sur Internet, et toutes ne correspondent pas aux besoins spécifiques à chaque emprunteur.

Enfin, notons qu’il ne faut pas confondre une situation temporairement délicate – avec un découvert limité et sur une poignée de mois seulement, du fait d’un achat important par exemple – et un réel cas de surendettement, qu’il conviendra de traiter rapidement avec un rachat de crédit.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>