Le Président américain attaque … le FBI !

Bien que relativement récente, puisque fondée en 1776, la nation américaine a déjà un passé bien rempli derrière elle – fait de hauts et de bas, bien sûr – et riche en rebondissements divers. Toutefois, la page que Donald Trump est actuellement en train d’écrire, comme 45ème Président des Etats-Unis, ne cesse d’étonner tous les observateurs avertis. Ainsi, s’il est certain que M. Trump n’est pas le premier Président a « se fâcher » avec le FBI (Federal Bureau of Investigation), aucun de ses prédécesseurs n’avait aussi publiquement attaqué la police fédérale.

Donald Trump président américain attaque FBI

Ce vendredi 24 février, dans la matinée, Donald Trump a publié deux tweets virulents, estimant le FBI « totalement incapable » de mettre hors d’état de nuire ceux qu’il désigne comme « les responsables de fuites portant atteinte à la sécurité nationale ». Ainsi, selon le Président américain, des informations classifiées ont été communiquées à la presse, ce qui pourrait avoir un effet catastrophique sur le leadership du pays. Il s’agit d’une référence à peine voilée aux accusations de liens entre le gouvernement russe et l’administration Trump – qui ont notamment poussé Michael Flynn, l’ex-conseiller du président à la sécurité nationale, à la démission.

Selon CNN, le FBI aurait par ailleurs été sollicité par le Président afin de nier publiquement l’existence de contacts, durant la campagne présidentielle, entre des agents de renseignement russes et l’équipe de Donald Trump. Or les autorités de la police fédérale américaine auraient refusé de s’engager sur une telle déclaration. Donald Trump avait également, peu de temps auparavant, menacer ouvertement « d’attraper » les auteurs de ces fuites, tout en considérant CNN et les autres médias « traditionnels » du pays comme des « ennemis de l’Amérique », rien de moins ! Pour Stephen Bannon, conseiller du Président, ces grands médias constitueraient même, non plus un contre-pouvoir, mais un « parti d’opposition ».

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>