Le Pentagone dépense des centaines de millions de dollars… pour de fausses vidéos d’Al-Qaïda

Lorsque l’on entend, dans la même phrase, les mots « Pentagone » et « 540 millions de dollars », on pense immédiatement à une commande de chasseurs F-35 Lightning II ou de blindés M1-A2 Abrams, par exemple, et aucunement à des vidéos pirates. Pourtant, d’après l’information relayée par une ONG britannique, une agence de communication et de relations publiques de même nationalité – Bell Pottinger – aurait reçu 540 millions de dollars provenant du budget de l’armée américaine afin de réaliser de fausses vidéos de propagande d’Al-Qaïda.

pentagone-fausses-videos-al-qaida

Un tel montant peut paraître démesuré pour quelques clips, même s’il a été dépensé entre 2006 et 2011, c’est-à-dire pendant une période de fort regain de tension en Irak et au Levant. Cependant, n’oublions pas que l’image est l’une des armes les plus puissantes au monde, et qu’au travers de ces vidéos, le Pentagone était en mesure de traquer les djihadistes qui les visionnaient.

Selon le vidéaste Martin Wells, ex-employé chez Bell Pottinger, cette compagnie a initialement été mandatée par l’armée US dans le but de « promouvoir les élections démocratiques ». Toutefois, il n’a pas fallu longtemps pour que la demande évolue notablement, d’abord avec des vidéos anti-Al-Qaïda qui étaient par la suite diffusées sur les chaînes de télé locales, comme s’il s’agissait de véritables reportages, et sans que jamais le lien avec le Pentagone ne puisse être établi.

Par la suite, Bell Pottinger s’est lancé dans la création de faux clips de propagande sur DVD, or les vidéos contenaient des lignes de code cachées permettant, lors de leur lecture, de trouver l’adresse IP de la personne les visionnant, et de transmettre via Internet cette information au service dédié à la guerre numérique au Pentagone, ainsi qu’à la CIA. De tels DVD ont même quitté les frontières de l’Irak, puisque l’on en a retrouvé en Iran, en Syrie … et même aux Etats-Unis.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>