Un milliardaire de plus intéressé par la conquête spatiale

Lorsque la conquête de l’espace est née, aux tournant des années 50 et 60, elle n’était le fait que des deux superpuissances de l’époque, les Etats-Unis et l’URSS. Puis, au fil des décennies, d’autres Etats développés – au premier rang desquels, l’Europe – ont à leur tour contribué à ce que l’Homme se rapproche un peu plus de cette immensité qui entoure notre si chère planète bleue.

paul allen conquete spatiale

 

Pour autant, lorsque Herbert Von Braun a dessiné la surpuissante fusée Saturn V, ou lorsque JFK a prononcé son célèbre discours sur la nécessité d’aller sur la lune avant la fin de la décennie 1960, jamais ils n’auraient soupçonné qu’au XXIème siècle, la conquête spatiale serait le fait d’intérêts privés. Ainsi, ce mercredi 31 mai, Paul Allen, milliardaire pour avoir cofondé Microsoft, a dévoilé un avion spectaculaire à plus d’un titre : 6 réacteurs, 230 tonnes pour 72m de long et 117m d’envergure.

Son rôle ? Lancer, depuis une altitude de croisière, une fusée, transportant par exemple un satellite – voire, un jour prochain, des touristes de l’espace. Cet appareil gigantesque présente deux avantages notables par rapport à une fusée : son coût d’utilisation bien moindre, et sa flexibilité. Pour le premier vol, il faudra cependant attendre 2019, le temps d’obtenir toutes les certifications de la FAA.

En tout état de cause, ce projet n’est pas sans rappeler celui d’un autre milliardaire, Elon Musk, actuel patron de Tesla et de Space X, qui souhaite envoyer au moins deux de ces touristes de l’espace précédemment évoqués vers notre satellite naturel. Ce « retour vers la Lune » pourrait avoir lieu, selon lui, avant la fin de l’année 2018.

Il nous tarde de voir si cet ambitieux calendrier pourra être tenu. Le fondateur d’Amazon, de son côté, a lancé Blue Origin pour concevoir des fusées « bas coût » de tourisme spatial, et Jeff Bezos envisage d’ores et déjà de pouvoir mettre en place un système récurrent de ravitaillement d’un poste avancé sur la Lune.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>