Selon les manifestants, ce texte fait 3600 mots, selon la police 36: explication

Sous ce titre quelque peu provocateur se cache une vraie volonté de transparence sur un élément de la vie politique contemporaine qui ne cesse d’amuser, de désabuser, ou d’énerver la majeure partie de nos concitoyens. En effet, pour exemple, lors de la mobilisation du 14 juin contre la loi El Khomri, la CGT a comptabilisé 1,3 millions de manifestants… et le Ministère de l’Intérieur, 125 000 tout au plus. Il s’agit d’un ratio de 1 à 10 qui amène, comme première remarque évidente, le regret de ne pas disposer d’une source fiable et indépendante.

Manifestation Loi El Khomri

Quoi qu’il en soit, voici ce que nous savons à ce sujet. Les forces de l’ordre ont une méthode relativement simple: deux équipes de deux policiers prennent position chacune sur un point haut, l’une après le départ et l’autre à mi-parcours du cortège. Leur rôle consiste alors à compter le nombre de lignes de manifestants, avant de le multiplier par une valeur théorique correspondant au nombre moyen de personnes sur une ligne. Lorsque l’événement prend fin, les deux équipes mettent en commun leurs résultats, et c’est le plus élevé qui est retenu. Une ultime opération consiste à ajouter entre 5 et 10%, en guise de marge d’erreur.

Du côté des syndicats, le comptage commence bien avant la manifestation, puisqu’il intègre le nombre de bus et de trains affrétés pour l’occasion. Ensuite, sur le terrain, la méthode se rapproche de celle des forces de l’ordre, mais elle peut inclure une dose d’approximation lorsque la surface du cortège est multipliée par un nombre moyen de manifestants au m². De fait, comme le reconnaissent l’ensemble des protagonistes, au-delà du chiffre en lui-même, l’important réside davantage dans la tendance qui se dessine sur plusieurs événements.

Enfin, si un rapport d’une commission présidée par trois personnalités indépendantes (Dominique Schnapper, sociologue, Pierre Muller, inspecteur général à l’INSEE, et Daniel Gaxie, professeur à Paris Ier) a légitimé la technique du Ministère de l’Intérieur, il serait de toute manière préférable de parler en fourchette au lieu de chercher à donner un nombre vidé de toute substance.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>