La Chine, source de préoccupation pour l’économie mondiale?

Lundi 4 janvier, en ce premier jour de cotation de l’année 2016, un vent de panique, venu de Chine, a contribué à semer le doute sur les perspectives de croissance mondiales prévues par un large consensus d’économistes.

Chine économie mondiale

De fait, en chutant de plus 5%, la Bourse de Shanghai a été fermée pendant 15 minutes, puis, comme si les investisseurs cherchaient à tester les limites du système mis en place l’année dernière – précisément dans le but d’éviter des mouvements de fond trop importants sur ce marché – la barrière des 7% a été enfoncée. Aussitôt, les cotations ont été interrompues pour le restant de la journée, et toutes les principales bourses mondiales ont perdu environ 2% dans la foulée.

Le problème de fond n’est pas celui du mini-krach de lundi, mais bien la dé-corrélation qui continue d’exister en Chine entre la valorisation des entreprises cotées et leurs vraies valeurs respectives. Cela s’explique par le fait que le gouvernement chinois parait ne pas savoir sur quel pied danser entre la libéralisation du marché (et l’incitation lancée au début de la décennie pour les petits porteurs à prendre des positions) et l’interventionnisme étatique qui reste si présent. Tout ceci génère un mouvement attentiste de la part des investisseurs, voire des inquiétudes grandissantes quant à la santé réelle de l’économie chinoise.

En effet, après avoir mis en avant une croissance annuelle supérieure à 10% pendant des années – et sans qu’il ne soit jamais possible de vérifier intégralement la véracité de ces statistiques – Pékin souhaite désormais que le monde entier croit en ses capacités à faire « atterrir » en douceur son économie. Compte-tenu du poids que continue de représenter l’Empire du Milieu dans les échanges internationaux, il convient de rester prudent, mais surtout d’espérer que le gouvernement local est réellement aussi efficace qu’il ne cesse de l’affirmer.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>