Epargne : Le Livret A et le PEL intéressent-ils encore les Français ?

En décembre dernier, les retraits sur le Livret A ont excédé les dépôts de près de 300 millions d’euros, tandis qu’une décollecte nette a été enregistrée pendant huit mois consécutifs. Ce sont là des indices forts témoignant d’un véritable désamour pour ce livret d’épargne réglementé, autrefois encensé, mais dont le taux de rémunération a fondu comme neige au soleil. Certes, la rémunération actuelle pourrait être encore inférieure, compte-tenu d’une inflation quasi-nulle, mais indiscutablement, un taux de 0,75% ne fait rêver personne.

Livret A PEL

Cela étant posé, il convient de nuancer quelque peu ces dé-collectes, car l’encours du livret reste au-delà des 255 milliards d’euros, soit environ 50% de plus qu’en 2008. Cela s’explique en grande partie par la hausse de son plafond, à 22 950 €, et par la concurrence d’autres formes de placement – dont le fonds en euros de l’Assurance-Vie, en particulier, qui (bien qu’en recul également) reste au-delà des 2% nets en moyenne.

En outre, il convient de rappeler que l’encours est récupéré en grande partie (à hauteur de 65%) par la Caisse des Dépôts afin de financer de nombreux projets de l’Etat, en matière de logements sociaux notamment.

Quant au PEL, son niveau de rémunération a encore baissé en ce début d’année 2016, passant de 2 à 1,5%, mais après tout, cela est en cohérence avec le taux des autres produits d’investissement, compte-tenu notamment de la durée pendant laquelle l’épargne doit être mobilisée. En outre, cette baisse s’accompagne d’un taux d’intérêt maximal également en recul pour les personnes qui choisiraient d’emprunter via leur PEL. Celui-ci passe en effet de 3,20 à 2,70%, ce qui correspond mieux à la réalité actuelle en cette période de taux bas.

Au final, le Livret A et le PEL continuent d’être intéressants, même si la très faible inflation explique qu’au premier abord, leurs rendements apparaissent peu enthousiasmants.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>