La Corée du Nord met ses missiles sur pause

Après l’escalade verbale aussi rapide qu’effrayante entre la Corée du Nord et les Etats-Unis la semaine dernière, il semblerait que Kim-Jong Un se soit ravisé, mettant son projet sur pause. Si de nombreuses autorités semblent souffler de cette désescalade soudaine, on continue à s’observer et à se tester dans les deux camps.

La Corée du Nord met ses missiles sur pause

L’île de Guam peut respirer

Particulièrement concerné, ce petit territoire américain du Pacifique était la cible principale des attaques programmées par la Corée du Nord. En effet, le plan initial de Kim-Jong Un prévoyait de tirer plusieurs missiles nucléaires qui survoleraient le Japon pour aller s’écraser à une trentaine de kilomètres de l’île de Guam. C’est suite au dévoilement de ce plan que Donald Trump s’était déclaré prêt à répondre par la force en cas d’attaque nord-coréenne aux environs de l’île. Aujourd’hui, mardi 15 août 2017, le président nord-coréen a annoncé faire une pause dans son plan afin de pouvoir continuer à observer son adversaire. L’île de Guam peut donc respirer, mais pour combien de temps ?

On continue à se préparer

Heureux de ce revirement de situation soudain, les quelque 160 000 habitants de l’île de Guam et les plus de 6 000 soldats américains qui y résident restent tout de même en alerte. En effet, des processus d’évacuation d’urgence ont été prévus en cas de nouvelle escalade des tensions et des mesures ont été prises pour aider les habitants à se protéger en prévision d’une attaque surprise. Eddie Calvo, gouverneur de ce territoire des Etats-Unis, et son second Ray Tonorio, ont toutefois tenu à rassurer la population, signalant que le fait que le président nord-coréen Kim-Jong Un baisse le ton d’un cran inciterait sûrement les deux pays rivaux à revoir leurs menaces à la baisse. Mais, Donald Trump et Kim-Jong Un étant aussi imprévisible l’un que l’autre, l’importance stratégique de l’île de Guam pourrait très bien refaire surface sous peu.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>