Brésil : épilogue de l’ère « Lula-Rousseff »

Ce mardi 9 août a été marqué, au Brésil, par le vote du Sénat approuvant un procès en destitution de la présidente Dilma Rousseff, accusée d’avoir falsifié des comptes publics – mais également soupçonnée d’avoir aidé son ancien mentor, l’ex-président Lula da Silva, a échappé temporairement à des poursuites judiciaires pour corruption en le nommant chef de cabinet. A vrai dire, les opposants de la présidente étaient certains d’obtenir un vote favorable à ce début d’« impeachment » programmé, dans la mesure où Dilma Rousseff n’a jamais été aussi isolée.

Bresil Lula Rousseff

En outre, une majorité simple, sur un total de 81 sénateurs, leur était suffisante, or celle-ci était déjà acquise avant même l’ouverture de la séance. Ainsi, l’une des rares sénatrices à soutenir encore la présidente Rousseff, Vanessa Grazziotin, expliquait que le parti social-démocrate (de droite) allait parvenir à ses fins « avec une certaine facilité.

Il ne s’agit cependant pas encore du tout dernier chapitre à ce qu’aucuns ne manqueront sans doute pas de considérer, avec recul, comme l’ère « Lula-Rousseff », débutée en 2003 sous les meilleures auspices, et qui se termine sous nos yeux avec un enchaînement de scandales typiques d’une période de crise politique profonde. Le tout dernier épisode attendra en effet que les Jeux Olympiques se soient achevés, avec la tenue du procès, et sans grande surprise, l’officialisation de la destitution de la présidente.

Celle-ci sera également privée de l’ensemble de ses droits politiques pendant huit années. Nous assisterions à l’achèvement de treize ans au pouvoir du Parti des travailleurs (de gauche), avec en parallèle, la montée en puissance du parti social-démocrate.

Soulignons enfin, pour mémoire, que madame Rousseff est d’ores et déjà suspendue de ses fonctions, depuis le 12 mai dernier, avec un chef d’Etat intérim, son rival Michel Temer – que la présidente accuse d’avoir fomenté un coup d’Etat déguisé.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>