26 septembre, une date à retenir pour l’élection présidentielle américaine

Traditionnellement, c’est au début du mois de septembre que la campagne pour l’accession à la Maison-Blanche s’accélère, et l’année 2016 ne fait pas exception à la règle. Ainsi, à l’approche du premier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump, qui se déroulera à Hempstead (New-York), le 26 septembre prochain, les deux camps se préparent à cet affrontement oral aux enjeux considérables.

election-presidentielle-americaine-26-septembre

Certes, le débat sera relativement bref, puisqu’il est programmé sur 90 minutes, mais l’écart entre les deux candidats reste très faible (moins de 2 points de pourcentage, i.e dans la marge d’erreur des instituts de sondage), si bien que ce type d’échanges directs peut avoir une réelle influence sur l’issue de la campagne. De fait, le débat du 26 septembre – ayant lieu à l’université Hofstra – doit permettre aux futurs électeurs de mieux cerner les manières très différentes dont Mme Clinton et M Trump abordent les principaux enjeux du prochain mandat. D’ailleurs, leurs méthodes de préparation pour cette rencontre s’avèrent également à l’opposé l’une de l’autre.

Ainsi, dans le camp d’Hillary Clinton, l’entraînement est quasi-quotidien et intensif, afin de simuler les méthodes que Donald Trump pourrait employer dans le but de déstabiliser la candidate démocrate. De son côté, le milliardaire parait nettement moins concerné par le débat, ce qui peut signifier soit qu’il craint cet événement au point de retarder le moment de s’y préparer, soit au contraire que sa légendaire verve lui permet de s’affranchir d’un entraînement.

Certains analystes politiques américains s’attendent néanmoins à ce que Trump joue son va-tout en utilisant la technique du « Let Trump be Trump » (« laisser Trump être lui-même »), en provoquant son adversaire, pour mieux la contraindre à apparaître perdue. A l’inverse, d’autres personnes doutent de la présence de Donald Trump, qui n’a pas hésité à boycotter l’ultime débat de la primaire du GOP. En tout état de cause, il existe une véritable inconnue sur la façon dont M. Trump abordera le débat du 26 septembre, et c’est sans doute ce point qui rend véritablement l’équipe Clinton tendue.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>